Viande Bovine Française

Le sigle Viande Bovine Française (VBF) garantit une viande issue de gros bovins nés, élevés et abattus en France.

Soumis, aux différents stades de la filière, à des contrôles officiels et à des contrôles par des organismes tiers indépendants, la signature Viande Bovine Française apporte une réponse efficace aux attentes des consommateurs.

La signature Viande Bovine Française (VBF) a été mise en place en mars 1996 par INTERBEV avec l’appui du Ministère de l’Agriculture, de la Pêche et de l’Alimentation. La signature VBF correspond à un cahier des charges enregistré auprès des pouvoirs publics sous le numéro 98-02.

La démarche Viande Bovine Française concerne les viandes fraîches ou congelées vendues en l’état ou conditionnées : UVCI (Unité de Vente Consommateur fabriquée chez un industriel), UVCM (unité de vente consommateur emballée en magasin), hachées ou préparées (hors plats cuisinés1).

Porc Fermier d’Auvergne

Elevé en plein air avec 83 m² de parcours extérieur par animal, été comme hiver, le Porc Fermier d’Auvergne court dans les champs toute l’année. Il est né et élevé en Auvergne, nourri avec une alimentation naturelle. En Auvergne, la tradition c’est la tradition !

Label Rouge

Le Label rouge est un signe de qualité français (redéfini dans la loi n° 2006-11 du 5 janvier 2006 d’orientation agricole[1]).
Les labels agricoles ont été créés en 1960 pour défendre et développer les produits agroalimentaires de qualité. Le premier Label rouge, à l’initiative d’aviculteurs soucieux de développer un élevage respectant la tradition et apportant une garantie de qualité au consommateur, a été obtenu en 1965 par les volailles des Landes et du Périgord : cahier des charges « poulet jaune fermier élevé en liberté ».
Le Label rouge est un signe officiel qui atteste un niveau de qualité supérieure. À toutes les étapes de la production et de l’élaboration, le produit Label rouge doit répondre aux exigences définies dans un cahier des charges homologué par l’INAO. Le respect des cahiers des charges par les opérateurs est contrôlé régulièrement tout au long de la production par des organismes certificateurs indépendants et impartiaux. Des tests organoleptiques sont réalisés régulièrement pour démontrer la qualité gustative du produit Label. Cette qualité doit être toujours supérieure à celle des produits courants de même nature[3].
Dans le domaine des viandes, volailles et poissons, le Label rouge représente environ 45 000 producteurs, 6 000 entreprises, pour un chiffre d’affaires de 1,1 milliard d’euros sur environ 1,25 milliard d’euros du Label rouge en France.

Indication géographique protégée

Constitue une IGP : « Le nom d’une région, d’un lieu déterminé ou, dans des cas exceptionnels, d’un pays, qui sert à désigner un produit agricole ou une denrée alimentaire : originaire de cette région, de ce lieu déterminé ou de ce pays, et dont une qualité déterminée, la réputation ou d’autres caractéristiques peuvent être attribuées à cette origine géographique, et dont la production et/ou la transformation et/ou l’élaboration ont lieu dans l’aire géographique délimitée.

Charolais du Bourbonnais

Les animaux sont élevés exclusivement en Bourbonnais. L’élevage se pratique avec une alimentation à l’herbe les trois quarts de l’année et à l’étable pendant l’hiver avec une nourriture à base de fourrages et de céréales. L’élevage est basé sur une croissance lente au rythme naturel des animaux.

Bleu Blanc Cœur

L’association Bleu-Blanc-Cœur développe une démarche d’amélioration de la qualité nutritionnelle des aliments via une meilleure prise en compte de la chaîne alimentaire. Tous les produits issus de la filière sont identifiables grâce au logo Bleu-Blanc-Cœur. Ce logo vous permet d’identifier tous les produits de la gamme Bleu-Blanc-Cœur. Il vous assurer d’un processus de production respectueux et qualitatif.

La présence du logo Bleu-Blanc-Cœur sur les produits certifie un profil nutritionnel amélioré grâce au respect des grands équilibres de la chaîne alimentaire et de la nature, ainsi que la mise en place d’une démarche collective et égalitaire pour chaque maillon de la chaîne alimentaire. En nourrissant bien les animaux, leurs produits ont une composition lipidique intéressante pour notre organisme : moins de graisses saturées, plus de polyinsaturées dont les Oméga 3 et un meilleur équilibre Oméga 6 / Oméga 3.

Appellation d’origine Protégée

L’appellation d’origine protégée, ou AOP, est la dénomination en langue française d’un signe d’identification européen. Créé en 1992, ce label protège « la dénomination d’un produit dont la production, la transformation et l’élaboration doivent avoir lieu dans une aire géographique déterminée avec un savoir-faire reconnu et constaté »[2].

Les caractéristiques des produits ainsi protégés sont essentiellement liées au terroir

Cette règlementation concerne certains produits agricoles et denrées alimentaires pour lesquels il existe un lien entre les caractéristiques du produit ou de la denrée et son origine géographique : ce peut être des vins, des fromages, des jambons, des saucissons, des olives, des bières, des fruits, des légumes et même des pains régionaux.

Agriculture biologique

Le sigle Agriculture Biologique apposé sur la viande atteste qu’elle est issue d’un mode de production biologique respectueux de l’environnement et du bien-être des animaux. L’agriculture biologique se distingue par son mode de production fondé sur la non-utilisation de produits chimiques de synthèse, le recyclage des matières organiques, la rotation des cultures et la lutte biologique. Grâce au partenariat avec nos éleveurs nous avons une gamme complète Boeuf – Veau – Agneau – Porc – Volaille. N’est pas bio qui veut ! Seule la réglementation stricte qui contrôle les éleveurs et les transformateurs est capable de vous offrir une garantie irréprochable. En consommant des produits biologiques, vous participez au respect de la nature.Vous contribuez à transmettre à nos enfants une terre propre et harmonieuse afin de préserver notre environnement naturel : les points d’eau, la faune sauvage et la flore variée des campagnes.

Agneau du Bourbonnais

Elevage en plein air dans des prairies d’herbage naturel. Les agneaux sont nourris au lait maternel jusqu’à l’âge de 90 jours et broutent l’herbe des pâturages très jeunes.